De nouvelles chenilles en caoutchouc pour vos engins de manutention

Pour diverses raisons, les entreprises doivent jongler avec les engins que ce soit pour transporter des marchandises, réaliser des travaux ou effectuer d’autres tâches. Toutefois, le mode opératoire est identique à celui observé pour une voiture, il faut généralement remplacer les chenilles.

N’oubliez pas de changer les chenilles endommagées de vos engins de manutention

Lorsque les pneus de votre voiture dévoilent une usure avancée, il est primordial de les remplacer par des versions neuves, c’est une question de sécurité que vous ne devez pas négliger. Le concept est identique pour les engins de manutention, certaines professions utilisent une mini-pelle ou un mini-chargeur. Ces deux appareils ont un point en commun puisqu’ils nécessitent des chenilles en caoutchouc. Ces dernières sont compatibles avec toutes les marques, il suffit de s’attarder sur celle de votre engin afin de trouver la référence adéquate. La recherche est pratiquement similaire à celle observée pour les pneus d’un véhicule.

Les engins de manutention ne semblent plus connaître la crise depuis 2016

Vous devrez connaître le modèle de votre engin, la marque, la version, le préfixe ainsi que le numéro de série. Cela vous donne les moyens de trier facilement tous les modèles, car, si la chenille en caoutchouc n’est pas compatible, il sera impossible d’effectuer le remplacement au même titre que le pneu de votre voiture fraîchement acquise d’occasion. En ce qui concerne l’achat des engins de manutention, le secteur dévoile une tendance relativement réjouissante. Elle semble d’ailleurs impacter l’ensemble du marché lié aux engins de manutention. En Novembre dernier, une étude a mis en avant une croissance de 38 % pour les deux prochaines années. Certes, il s’agit d’une estimation, mais elle montre que le marché connaît un succès sans précédent.

Une croissance relativement forte pour les engins de terrassement en France

D’ailleurs, au cours des neuf premiers mois de l’année 2016, ce sont tout de même 496 500 engins dédiés au terrassement qui ont été écoulés. Si les acteurs ont identifié une petite baisse de régime lors du premier mois, une véritable stabilisation a pu être au rendez-vous. Le marché international dévoile une tendance relativement intéressante que ce soit en Chine, en Inde ou en Europe de l’ouest. À chaque fois, une croissance respective de 8, 31 et 11 % a été observée. Elle était de 42 % pour l’ensemble de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *