Employeur, faites évoluer la situation professionnelle de vos salariés !

Vous dirigez une entreprise avec des salariés et vous souhaiteriez valoriser leurs compétences acquises au cours de leur travail pour les aider à évoluer professionnellement. Savez-vous qu’il existe un certain nombre de dispositifs de formation et de valorisation de l’expérience pour les employés ? Voici les trois principaux moyens à votre disposition pour leur permettre de progresser.

Vos obligations d’information

Il est d’ores et déjà important de savoir que le Code du travail met à votre charge un certain nombre d’informations à l’attention de cos employés en matière d’accès à la formation. Par exemple, un conseil en évolution professionnelle est un dispositif gratuit proposé par les services publics pour établir, sur leur demande, un bilan de compétence et donner des renseignements sur ses perspectives d’évolution et d’orientation. En tant qu’employeur, vous avez l’obligation de les informer de la possibilité pour eux de bénéficier de ce service.

Le compte personnel de formation

À l’origine, le droit individuel à la formation (DIF) offrait à tout salarié la possibilité de bénéficier d’un crédit d’heures à utiliser pour évoluer professionnellement. Depuis le 1er janvier 2015, il a été remplacé par le compte personnel de formation (CPF) qui permet de cumuler ces heures au prorata du temps travaillé. Par exemple, les employés peuvent accéder à des formations adultes proposées par des organismes agréés en IDF. Dans de nombreux cas, ce dispositif a débouché une évolution du salarié dans l’entreprise.

La valorisation des compétences acquises

Outre la procédure de plus en plus connue de la valorisation des acquis de l’expérience (VAE), vous devez remplir certaines obligations visant à établir régulièrement des bilans de compétence avec vos salariés. Par exemple, vous devez organiser un entretien (en dehors de l’évaluation), tous les deux ans à compter de la date de leur embauche pour faire un point d’un point de vue professionnel pour dresser un bilan des compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *